Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous en acceptez l'utilisation.

 

Les différentes zones humides du territoire

Le bassin versant de la Mauldre compte 170 zones humides connues (voir carte). Elles peuvent être classées parmi 6 catégories :

  • Les prairies humides : formations herbacées vivaces, inondées de manière plus ou moins prolongée au cours de l’année, et dont l’alimentation en eau est principalement assurée par une nappe phréatique ou un cours d’eau,
  • Les prairies humides à hautes herbes : formations de grandes herbacées (1 à 2 mètres) pouvant être rarement et brièvement inondées,
  • Les bois humides : formations arbustives, inondées de manière plus ou moins prolongée au cours de l’année, et souvent dominées par les aulnes glutineux, les frênes élevés et diverses espèces de saules,
  • Les végétations rivulaires : ensemble des formations arbustives et herbacées du bord des cours d’eau théoriquement équilibrées entre chaque strate (arborescente, arbustive et herbacée),
  • Les abords de plans d’eau : ensemble des formations arbustives et herbacées du bord des plans d’eau dominé par de grands hélophytes* tels que le roseau commun et les massettes,
  • Les zones de sources : petits cours d’eau peu profonds alimentés par des sources naturelles et dont la végétation est principalement constituée d’herbacées vivaces et de bryophytes*.

roseliere 3